Publié dans Mumcha vous dit tout, Préparer la venue de bébé

De l’entretien du bébé

Un bébé c’est bien, c’est joli, c’est mignon, ça sent bon, mais paraît-il qu’il faut l’entretenir.

Lorsque tu attends un enfant, tu  n’as qu’une hâte -oui, je fais de mon cas, une généralité- acheter tout ce qu’il faut pour l’accueillir, et c’est là que tu te rends compte qu’il en faut des trucs et des machins pour une si petite chose d’à peine un demi mètre.

Et ça, le monde de la puériculture l’a bien compris. Ce nouvel univers que tu découvres à mesure que ton ventre s’arrondit est rempli de pièges à futurs parents gagas. Tu te feras avoir, on se fait tous avoir, du moins pour le premier. On achète des trucs totalement inutiles, des choses dont on ne se servira qu’une fois parce qu’on nous les a vendues comme THE objets indispensables.

Ceci s’applique aux gros objets de puériculture mais aussi, et plus simplement, aux produits d’hygiène de bébé. Si tu es comme moi, tu as dû lire, voir boire, les écrits des magasines pour futurs parents. Tu leur as voué une confiance aveugle. Un peu paumé(e), tu as écouté les conseils autour de toi, qui, à tour de rôle, t’ont vanté les mérites d’une multitude de produits qui laisseront une douce odeur à ton futur bébé Cadum.

Un bébé CA DOIT sentir bon. Tu dois pouvoir caler ton nez dans son cou et que ça sente le bébé chimique. Une petite crème bourrée de parfum par-ci, une eau parfumée par-là, un gel douche qui sent bon le bébé tout propre, et cette toute petite merveille que tu te tues à protéger de toutes les agressions extérieures se retrouvent bouffés par les parfums, conservateurs, allergènes et autres produits dégoûtants juste parce qu’il doit sentir bon. Sauf qu’un bébé, ça sent bon naturellement, tu le découvriras bien assez vite!

Moi aussi, j’ai acheté le gel douche qui « sent bon le bébé », moi aussi j’ai acheté une crème pour le change, une pour les érythèmes fessiers, une pour le corps, une pour le visage, une eau pour lui laver le visage, une pour les pieds, une pour ses aisselles (bon j’en rajoute un peu là), parce que c’était comme ça, parce qu’on m’a dit de faire comme ça et que je voulais tout faire comme il faut, et surtout que je n’y connaissais rien du tout.
De toute façon, ces produits on vous les propose à la maternité, on vous les offre même en miniature dans des jolies petites trousses réutilisables.

Le premier constat, peu de temps (très peu de temps mais trop en même temps) après la naissance de Zarico, fut que je ne me servais absolument pas de tous ces produits. Je revenais toujours au même, le nettoyant pour les fesses : du liniment oléo-calcaire, sa crème pour le visage en cas d’irritation, son gel douche bébé et puis c’était tout.

Puis, un jour dans un éclair de lucidité, j’ai commencé à m’intéresser à ce qu’il y a avait sur les étiquettes (la meuf à retardement). Et là, je suis tombée de haut de très très haut même. J’avais donc bardé mon fils de crèmes, de gels douches, qui, bien que me coûtant un bras et une jambe en pharmacie et de grandes marques qui plus est, étaient en fait remplis de saloperies en tout genre. J’ai vite arrêté.

On a revu notre copie et on s’est mis à utiliser des produits plus sains, mais ce n’était pas suffisant, j’arrivais toujours à retrouver un ingrédient à l’appellation bizarre, qui après vérification, n’était absolument pas bon, que ce soit pour lui ou pour nous. Même le liniment, qui est, pourtant, censé être un produit naturel, comportait toujours soit allergisant soit des conservateurs.

A force de recherches et de lectures, nous avons peu à peu réussi à évincer les produits suspects. Il en sera donc de même pour les produits d’entretien de notre nouveau bébé.

Pour entretenir bébé, il n’y a pas besoin de dizaine de produits, quatre tout au plus. En fait, nous n’avons rien acheté de plus que ce que nous utilisons d’habitude pour toute la famille, ou du moins pour Zarico:

De l’huile d’amande douce bio (Aroma-Zone) pour nourrir les peaux sèches, calmer les irritations et protéger du dessèchement ou tout simplement en massage hebdomadaire. Un joli moment à partager avec bébé que je renouvellerai avec Lady Mogette. J’aimais énormément ces moments privilégiés avec Zarico. Cette huile peut servir à toute la famille. Elle fait partie de mon quotidien depuis mon adolescence, je ne pourrai plus m’en passer. Elle calme mon eczéma et hydrate ma peau quotidiennement.

ft_trombone_hv_ms_amande-douce_bio

Pour la toilette, nous avons porté notre dévolu sur la gamme au Calendula et à la Mauve Blanche de Weleda. Nous avons de suite adhéré à cette marque de produits tant elle répond à nos attentes. Leur charte correspond à notre façon de penser (produits 100% d’origines naturelles, des matières premières majoritairement issues de l’agriculture biologiques ou de cueillettes certifiées), une clarté, une transparence et une honnêteté sur leurs ingrédients vis-à-vis du consommateur (pas de noms barbares, tout est traduit en français, et l’on trouve même sur leur site un glossaire de leurs ingrédients pour expliquer de quoi il s’agit).
Weleda porte le label NATRUE qui garantit un composition 100% naturelle des produits : assurance d’ingrédients naturels et biologiques, sans parfums ni colorants synthétiques, pas de produits pétrochimiques (paraffines, PEG…), pas d’huiles de silicone ni dérivés siliconés, pas d’OGM.
Nous avons pris la crème lavante pour le corps et les cheveux au Calendula et le lait hydratant (uniquement au cas où) au Calendula, et la crème de change à la mauve blanche en cas d’irritations du siège.

20151228_163425

Pour nettoyer les fesses de bébé au moment du change, nous resterons sur le liniment oléo-calcaire, produit miracle que nous avons découvert à la naissance de Zarico. Il n’a jamais eu d’irritations du siège. C’est sans produits chimiques, c’est naturel et très efficace.  Il nettoie parfaitement les selles, qu’elles soient liquides, abondantes ou bien collées… J’ai longtemps acheté mon liniment en pharmacie (oublie ceux que l’on trouve en supermarché, bourrés de parfums), mais la marque que j’avais trouvé et qui n’utilisait aucun conservateurs a changé sa recette et des produits à la consonance douteuse sont venus s’ajouter à la liste.
Grâce à ma copine/double maman S., qui m’a transmis son super secret de recette de liniment, je le fabrique désormais maison! C’est un vrai jeu d’enfant et surtout super économique!
Et, en exclusivité mondiale, voici la recette!

20160114_161949

Niveau coût [si c’est ce qui te fait peur] je dirai que l’on s’y retrouve assez rapidement, avec un budget de 30/40€ (hors liniment, je vous fais le détail du prix dans l’article DIY), pour 3/4 mois (la crème pour le change me faisant largement plus de 3 mois ainsi que le lait corporel) – sachant que la crème lavante et le lait corporel servent également à Zarico, et l’huile d’amande douce à toute la famille.

J’ajouterai au niveau des indispensables : 

  • Du sérum physiologique pour le nettoyage des yeux ou des nez qui coulent,
  • Un ciseau adapté aux petits doigts de bébé,
  • Une brosse à cheveux (encore faut-il qu’il ait des cheveux),
  • Un thermomètre.

Rien de plus, rien de moins.

Et vous quels sont vos indispensables, et surtout les produits qui ne vous ont jamais servi?

Publicités

2 commentaires sur « De l’entretien du bébé »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s