Publié dans Grossesse

Garçon, fille ou Poilu

Il y a deux semaines de cela nous apprenions ce qui se cachait entre les jambes de notre Mogette.
Lorsque l’échographe a levé le voile sur le mystère, je n’ai pas franchement été très surprise.

Tout le monde, absolument tout le monde, dans notre entourage en était convaincu. Tout était bon pour argumenter leur choix, le fait que je sois malade comme un chien, que j’étais fatiguée, que je mangeais plus ça que ça, que la lune était comme-si, que je n’avais pas de poils aux jambes, que j’avais mal aux seins, que je dormais du côté gauche, que i’avais les yeux bleus, que je coupais ma viande de droite à gauche, que je… Ah, non, j’en rajoute (si peu…). Ma soeur a même tenté son coup du pendule sur la paume de ma main, truc et astuce absolument vé-ri-di-que, parole de Zuzu!

garcon-fille

Source : http://www.charlottedujour.com/
http://www.bebeours.com/blog/2012/04/02/15-trucs-pour-connaitre-le-sexe-de-son-futur-enfant/

Que ce soit M’sieur Stache ou moi, nous n’avions aucune préférence. Quand on a vécu ce qu’on a vécu, on sait à quel point le sexe de bébé n’a absolument pas d’importance. Tout ce qui importe c’est la santé du bébé et qu’il arrive sain et sauf dans nos bras.

L’ancienne génération s’est chargée de tout ça pour nous. Tu comprends « le choix du roi » c’est primordial! Un garçon, donc une fille pour le deuxième. C’est comme ça. Pas le choix!
On nous a même assuré avec insistance qu’au fond de nous, aux tréfonds de nos entrailles, nous voulions une petite fille, qu’on ne voulait pas le dire, mais qu’on le voulait. C’était sûr. Aucun doute là-dessus. C’est mathématiques.

Du coup, pendant ces 4 premiers mois, nous en avons entendu des âneries. Des choses que je n’aurais jamais voulu entendre, tellement elles étaient blessantes. Nous avions déjà eu des réflexions de ce genre pour Zarico, certain trop désireux que ce soit une fille. Sauf qu’à cette époque, je ne répondais pas. J’avais oublié à quel point, quand on est enceinte, on tombe dans le domaine public et à quel point chacun y va de sa petite réflexions/conseil/jugement… Sauf que la deuxième grossesse a cet avantage, que l’on prend de l’assurance et que l’on répond. Donnant parfois des conversations cocasses (voire flippantes!).

Allez, rien que pour toi, le top 5 de phrases débiles que l’on a pu entendre :

5. « Alors, une fille cette fois-ci? » (Alors, au regard de la lune qui était décroissante depuis 2 jours, que les nuages étaient de couleur orange à la tombée de la nuit et que la rosée du matin était abondante, que j’ai fait une teinture blonde et que j’ai mangé des cornichons, je peux t’assurer que… C’est une licorne!).

4. « Au fond de toi, tu veux une fille, j’en suis sure! Lui faire des couettes, lui mettre des robes toussssssa! C’est le rêve de toute maman! »

3. « Une petite soeur, ça ferait du bien à Zarico » (celle-là, je n’ai toujours pas compris le sens caché..).

2. « Bon, cette fois, tu nous fais une fille, hein! » (ben oui, cet enfant, je l’ai fais seule, et si c’est un  mec, ce sera forcément de ma faute!).

1. « Ça serait dommage que ce soit un garçon! Il faudrait vraiment que tu aies une fille! » 

Lorsque nous nous sommes rendus à l’échographie, M’sieur Stache avait presque l’envie caché que ce soit un garçon, rien que pour clouer le bec à tout le monde! Moi, je ne savais plus trop, quoique à force, il faut bien le reconnaître, ils avaient presque réussi à me convaincre.

Ce jour là, Mogette avait décidé de jouer au pois sauteur, et l’échographe a eu bien du mal a discerné ce qui se cachait derrière tant de mystère!

11922809_10205114861213990_2072984488_n

Alors…

Fille?

Garçon? 

11945011_10205094123735566_1533899574_n

MOGETTE EST UNE MISTINGUETTE et nous sommes les plus heureux du monde!

M’sieur Stache n’aura pu clouer le bec aux superstitieux mais il a eu ce sourire que je n’oublierai jamais quand elle nous a annoncé la nouvelle.
Nous sommes tout simplement rassurés, soulagés et heureux que le spina bifida soit écarté car cette échographie marquait un cap important.
Zarico est aux anges, même s’il ne réalise pas tout ce qu’engendre l’arrivée d’un bébé! Il parle à sa petite sœur très souvent et la câline de toutes ses forces. Il se penche régulièrement sur mon ventre pour lui demander si elle dort. Et moi, forcément, je fonds!
Bref, nous sommes aux anges!

POUR SUIVRE TOUTES LES PHOTOS DE MISS MOGETTE IN PROGESS, N’HÉSITE PAS À NOUS REJOINDRE SUR INSTAGRAM!

NDLR : à ce jour nous avons eu le droit à 5 « aaaaaah! Le choix du roi! » (en deux semaines)…

Publicités

9 commentaires sur « Garçon, fille ou Poilu »

  1. Félicitations ! Je pense que tant que la santer es la ces le principal et comme tu dit on ne choissi pas on es deux a faire un bebe fille ou garçon ces toujours un bonheur

    1. J’avais lu ton article, très intéressant! J’ai découvert cette histoire en fac d’histoire justement XD et c’est vrai que peu savent ce que ça veut dire!

  2. Là c’était pour le sexe, après ça sera pour l’allaitement, les couches, l’éducation, bref, les vieilles langues de biiiiip ne s’arrêteront pas de si tôt!
    Mais OSF, hein, le plus important c’est ta jolie princesse qui pousse joyeusement, bien loin det tous ces cancans!

    1. Oh oui! Je sais bien! Quoique, contrairement à ma première grossesse, j’ose dire stop! Et je ferai pareil à la naissance de Miss Mogette. Je me suis trop laissée marcher sur les pieds quand Z. était bébé et ça ne m’a pas aidée à prendre confiance en moi dans mon nouveau rôle! Alors comme tu dis OSF 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s