Publié dans Les Défis #QuichePower

Défi Quiche Power #5 : Mes Vacances Quiche de la Loose

C’est parti pour le 5ème rendez-vous Quiche Power! 

LES DÉFIS QUICHES POWER C’EST QUOI?

C’est un petit projet initié par 8 blogueuses qui ne se prennent pas la tête et qui aiment rire… Comme moi, quoi!

Du coup, quand j’ai vu ces défis, sur facebook, plus loufoques les uns que les autres, je me suis dit qu’il fallait que je suive, tout simplement parce que leurs articles m’ont fait hurler de rire et que je voulais te faire partager ces petits moments!

Macarons QuichPower PARTICIPANTES

 

Parmi ces 8 blogueuses, on trouve : 

Môman Imparfaite
Vivi
Lalotte Papotte
Maud Maman Mammouth
Blandine
Laetitia une Mère
Mel Dequoijememel
Mbfmontpellier

Les règles sont toutes simples (on dirait même qu’elles ont été écrites pour moi!) : 

*1*
Ne pas de prendre la tête


*2*
Ne pas avoir peur du ridicule

*3*
Utiliser le #QuichePower sur les réseaux sociaux

Voilà pourquoi, normalement, chaque derniers mardis du mois, tu découvres, sur le blog, un article qui répond aux supers défis Quiche Power! Je dis bien normalement, car cette fois-ci, la Quiche team a changé les règles! Ces coquines ne nous ont dévoilé le sujet qu’aujourd’hui, et nous avons un mois pour y répondre.

Mais j’aime tellement ces défis que j’y réponds dès aujourd’hui, c’est ça quand tu la Quiche Lifestyle dans la peau, ça vient tout seul, pas besoin de tergiverser pendant 3 plombes, l’inspi vient tout de suite!

J’arrête de m’étendre… Voici le défi Quiche Power #5 est…

Quiche power_vacances_de_la_loose

Malheureusement je suis, ou plutôt que je n’ai pas le choix,  la grande religion du Quiche Lifestyle. C’est comme ça, c’est dans mon sang… Je vis, je respire, j’agis, je fais, je pense Quiche. Il n’y a pas grand chose à faire… Le Quiche Power ne me lâchera pas de sitôt, et encore moins en vacances…

Dans la vie de tous les jours, mes neurones essaient un temps soit peu de faire le boulot, de prendre le dessus sur ma quiche attitude et tentent de m’empêcher de me ridiculiser à chaque instant. Mais tu vois, ça leur est difficile, c’est une lourde tâche, très lourde même!

Alors quand résonne le doux son du mot « vacances », ils se cassent comme des lâches et me laissent avec mon vieux pote Quiche Man.

Il est plutôt cool comme mec, il me fait même de bonnes blagues de temps à autres (bon ok souvent), quand mes neurones dorment encore. Il fait bien rire les autres en tout cas, surtout quand je leur raconte la bonne blague qu’il m’a faite quelques heures plus tôt.

Ce gars, il adore me faire passer pour une nouille ascendante poisson rouge, directement issue d’une longue lignée d’huîtres échouées à marée basse…

Il s’en donne à coeur joie, surtout en vacances…

Du coup, je pourrais te raconter la fois où, jeune adolescente, je devais quitter mon M’sieur Stache, fraîchement rencontré, pour des vacances en Charentes. Je pourrais te raconter que j’ai passé une semaine à porter l’un de ses t-shirts, qu’il avait porté au préalable 3 ou 4 jours (voir plus), que je sniffais ce t-shirt comme un rail de coc’ en écoutant des chansons qui parlent d’amour… Je te laisse imaginer comment la vie était trop injuste de me laisser partir en vacances, alors que mon Amour était loin loin loin de moi!
Je te laisse imaginer l’odeur d’un t-shirt porté par un jeune ado pubère, transpirant à souhait et plein de testostérones, je te laisse imaginer le super look que j’avais avec mon t-shirt SlipKnot dix fois trop grand, je te laisse imaginer la tête de ma mère avec son nez frémissant quand je m’asseyais à côté d’elle, et je te laisse imaginer ma réaction quand elle me disait que ça puait le mort!

Fascinating

Je pourrais aussi te raconter la fois où, la veille de partir en vacances, je me suis cassée la cheville, en courant après le bus avec des talons, alors que je ne sais pas marcher avec des talons… Ça fait deux fois que ça m’arrive quand même…  (Vas-y marre toi! Tu verras, un jour, je t’aurais! C’est la Maaf!)
Bref, à vouloir faire ma maline, je me suis retrouvée la jambe dans le plâtre à quelques heures du départ… Vacances qui bien sûr se passaient à la mer… Ma mère m’a tellement criée, que j’ai dû faire toutes les balades et visites prévues, sans broncher (appelle-moi Causette!)… Pour bien finir le tout, j’ai voulu aller à la plage! Ouai, ouai! Tu as bien lu… J’ai été dans le sable avec un plâtre…
Je me souviens qu’il a fait très chaud, et un plâtre quand il fait très chaud, ça ne donne rien de bon… Ou qui sent bon… Je t’épargne les détails! Quiche peut être mais Princesse avant tout, et les princesse ça ne pue pas des pieds! Na!

Je pourrais également te raconter la fois où je me suis faite pincer en train de fumer par ma mère… Je n’avais ni 16 ans, encore moins 18 ans… Non, non… J’avais 23 ans! Oui, à 23 ans, je me cachais encore de mes parents pour fumer. Ils ne le savaient pas. Mais voilà, en vacances mes neurones se barrent et ma garde aussi! J’ai été fumée (ah! ah!) comme un bleu! Elle, elle a ri, moi je me sentais comme une mioche de 7 ans qui avait fait une grosse bêtise…

cigare

Je pourrais ensuite te parler de la fois où nous sommes partis à Rome pour notre PACS… On avait réservé nos places d’avion, notre chambre d’hôtel, on avait même réservé un taxi pour nous emmener de l’aéroport à l’hôtel… Tout était parfaitement bien cadré, bien organisé comme j’aime! Aucun stress, que du bonheur!
Oui mais ça, c’était sans compter sur mon Quiche Power!
3 semaines avant de partir, j’ai eu la bonne idée de regarder la date de validité de ma carte d’identité, au cas où
Périmée depuis 1 an…
Autant te dire que refaire une carte d’identité en trois semaines, c’est juste impossible. Je l’ai quand même faite faire mais elle n’arrivait pas, alors, une seule possibilité s’offrait à moi : faire un passeport. J’ai donc dû débourser 80€ pour faire un passeport qui ne me sert à rien, puisque de toute façon je n’ai pas les moyens d’aller ailleurs qu’en France… J’ai reçu ma carte d’identité (tiens toi bien!) un jour avant de partir à Rome… My name is Quiche, Big Quiche…

Je pourrais ajouter à la liste, mes différentes expériences avec les UV.
Ado (jusqu’à 23 ans, c’est encore l’adolescence?) j’aimais m’exposer (idiote un jour, idiote toujours), et ce que je préférais? M’endormir sur la plage enduite littéralement de graisse à traire! Il est important de noter que je suis Normande, et donc plus blanche qu’un cul de Vicking, tu meurs. Je me suis donc transformée plus d’une fois en tomate cloquée!
Une fois aurait pu me servir de leçon vas-tu me dire? Mais tu commences à me connaître, alors ça ne t’effleureras pas l’esprit une seule seconde!
Maintenant je fais très attention (promis!), je m’enduis convenablement de crème solaire. Je tartine aussi le Zarico, et ne manque jamais l’occasion d’essuyer mes mains sur mes bras, histoire d’avoir une main blanche tatouée pour quelques temps… A l’occasion, je pose ma main sur mon ventre, ou sur mes cuisses, pour un effet patchwork garanti!

new_girl_embarras

Ah oui! Je pourrais aussi te prévenir que si un jour tu erres sur une plage en Vendée, et que tu vois une fille marcher dans l’eau à la manière d’un canard, c’est moi!
Non, je ne marche pas avec des palmes, mais plutôt avec des tongs… J’aime la mer, mais j’ai peur de marcher dedans, alors je mets des tongs… Je pourrais mettre des squelettes ou encore des chaussons de plongées, mais non, les tongs c’est carrément plus classe!
Parfois, tu peux aussi me voir tenter de nager vers une tong récalcitrante, le seul soucis, c’est que je nage au moins aussi bien qu’une baleine peut marcher sur la terre ferme. Alors la plupart du temps, j’essaie de sauter à cloche pied, dans l’eau… Mais! Mais je la rattrape à chaque fois (c’est cool hein?) (bon vas-y! Marre-toi)!

new_girl_piscine

Je pourrais enfin te raconter la fois où mes parents nous ont emmenés dans un chalet à la montagne, sans télé… Sans radio et et surtout pas d’internet! Un chalet, qui donnait juste envie de se pendre avec une paire de ski, avec une table, deux bancs et des lits façon refuge dans la montagne, trop flippant. Tout était flippant de toute manière dans cette baraque, les bruits la nuit, la sombritude du lieux, jusqu’à la propriétaire, parfait cliché de la sorcière : bossue, presque chauve, nez crochue et bosse sur le front. Je n’en ai pas dormi de la semaine!
Le pire dans tout ça? Pour accéder à la maison, il fallait descendre une pente… Pente enneigée et verglacée tant qu’à faire! Alors, si tu as un peu lu au dessus, tu as dû comprendre que je n’étais pas très très douée avec deux jambes, donc sur une pente enneigée… J’ai dû faire environ 258 chutes, je dis bien environ…

deplais

Je pourrais t’en raconter plein d’autres, mais à ce moment là, je devrais écrire un livre! 

Publicités

14 commentaires sur « Défi Quiche Power #5 : Mes Vacances Quiche de la Loose »

    1. Merci ma Môman! Je n’ai pas encore eu le temps de lire tous les défis, mais j’ai lu le tien entre deux coups de fils pro hier! Je me suis bien poilée!

    1. Jamais mais j’utilisais le combo aspergement de deo + lavage dents + chewing gum! Je me suis jamais faite pincée de 17 à 21 ans!!!!! XD

      1. J’étais la petite fille modèle celle qui ne fait jamais de bêtises et c’était ma façon de me rebeller contre la société. .. mdr…. en fait javais trop peur de me faire engueuler

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s