Publié dans Humeurs

Adieu Toilettes… Dernier lieu de ma liberté…

Lorsque tu deviens parent, ton intimité devient un lointain cousin que tu ne croises qu’une à deux fois par an. Si tu es chanceux…

Je veux parler de ton intimité intime, tu sais la solitude dont tu as parfois besoin pour te retrouver toi, quand tout le monde autour de toi te saoule, bébé y compris, et que tu as juste besoin de souffler un moment, de te retrouver avec toi-même.

Et bien, quand tu endosses la lourde responsabilité de maman ou papa, ton intimité en prend un coup, un gros coup même, et les rares instants ou tu peux te retrouver seul(e) avec toi-même, et bah ce sont les chiottes (ou W.C. si tu manges des Paniers de Yoplait).

1.-Going-to-the-toilet-alone-is-like-holidaying-at-a-resort1Source : http://galleryhip.com/stay-at-home-mom-ecards.html
Traduction : Tu sais que tu es mère lorsque aller aux toilettes toute seule c’est comme aller au Club Med!

C’est dur à avouer, j’en ai même eu honte par moment, mais c’est malheureusement la triste vérité… Le trône devient alors ton havre de paix, celui où tu peux t’entendre penser, celui où il n’y a que toi (et ton caca, qui, bien que odorant, reste silencieux, lui!).

Dès lors que Zarico est né, mon transit s’est miraculeusement libéré et mes pauses pipi multipliées. Avant j’allais aux toilettes et 5 minutes après, j’étais sortie. Dorénavant, j’y passe plusieurs dizaine de minutes, M’sieur Stache de s’inquiéter et moi d’entendre derrière la porte un « Mumcha? Ca va? ».

Oui ça va! J’utilise juste les toilettes comme refuge de solitude, comme garçonnière quoi(ça me fait penser qu’il n’y a pas de mot au féminin pour ça tiens!)… Que celui qui n’a jamais fait ça me jette la première pierre!

Grâce à je ne sais quel miracle, je ne me suis jamais faite pincer, et le poteau rose (ou plutôt jaune et/ou marron) jamais découvert. quand je n’avais pas envie de donner le biberon ou de changer la couche parce que je n’avais fait que ça de la journée, j’utilisais cette excuse toute trouvée pour y échapper, et j’attendais, d’entendre le biberons se poser sur la table pour en sortir!
Ouh là! Là! J’en vois déjà qui s’insurge! Et bien oui, je suis mère mais pas que, et il y a des moments où le ras le bol l’emporte et que je préfère aller caguer dignement, la tête haute telle une Princesse (et là, à cet instant précie, j’ai l’image de Kate en train de… Non je ne peux pas….)!

A moi les moments de grandes réflexions, assise sur mon trône, à moi de pouvoir faire la commère comme je le veux sur facebook sans être dérangées toutes les 2 minutes, ma liberté était enfin retrouvées! Je pouvais enfin vaquer à mes occupations sans être dérangée toutes les deux minutes. Certe les fesses à l’air, mais free du frifri pour quelques instants quand même! Et ça, ça n’avait pas de prix!

Pas de dignité pour retrouver un peu d’intimité étaient mes maîtres mots!

Sources : http://www.stickerz.fr/sticker-citation/1200-sticker-citation-refuge.html

Oui! Mais ça… C’était avant!

Zarico a grandi et maintenant qu’il marche, il me suit partout dans la maison, quand je dis partout, je dis partout…

Même aux toilettes…

J’ai donc dû dire Adieu à mon dernier refuge…

Fini les excuses bidons d’envies pressantes parce que je ne supporte plus ses cris, terminées les besoins urgents parce que j’ai besoin de 5 minutes à moi…

Il me suit, et me regarde, assise sur cette drôle de chaise remplie d’eau… Moi je râle, et lui s’esclaffe de me voir cul nul sur un fauteuil froid pas si confortable que ça…

Et lorsque je tente une percée en grosse fourbe, il hurle, crie à la mort, tape à la porte qui me sépare de mon rôle de maman,  me rappelant, que non, je ne suis plus libre de mes mouvements, et que maman c’est un job à plein temps même lorsque tes besoins naturels se font sentir…

Il m’arrive d’échapper à l’œil de Sauron par moment et de me retrouver seule avec ma chaise percée. Quelques instants, des petits moments volés, qui font du bien et qui me permettent de me retrouver seule avec moi-même! Cependant, ces retrouvailles sont bien trop courts et bien trop rares à mon goût…

C’est donc aujourd’hui une oraison funèbre qu j’écris…

A vous mes toilettes, vous que j’ai tant chéries, vous qui m’avez hébergées lorsque j’étais fatiguée, lorsque mon cerveau avait besoin de retrouver ses esprit, lorsque la pression était trop forte. Je vous aimais tant! Sachez que vous resterez à jamais l’un de mes endroits préférés.

Un jour peut être, nous retrouverons nous, seules, pour des instants de tendres intimités…

N.a.B. : je tiens à rappeler à mon aimable lectorat que mon caca n’est que paillettes et poussières de fées!

20140616_162325

Adieu Mon Amour!!!

Publicités

8 commentaires sur « Adieu Toilettes… Dernier lieu de ma liberté… »

  1. Ce n’était donc pas un mythe, être parents signifie dire adieu au trône. Je vais donc profiter des dernière moments intimes qu’il nous reste à passer ensemble avant que Princesse ne soit trop grande.

  2. J’ai découvert ton blog il y a peu et j’avoue avoir parcouru les 3/4 en un coup. Depuis je suis l’actualité et cet article m’a terriblement fait rire. J’ai entendu des amies me parler de ce problème justement…. Courage !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s