Publié dans Premiers pas de maman

Lettre ouverte à mon Zarico, mon grand bonhomme de 10 mois…

Mon Chéri, mon Amour, mon Bébé, mon Coeur, mon Chat…
Mon Zarico,

Ca fait 10 mois que tu as fait de moi ta maman,
10 mois que la vie file à 250 à l’heure,
10 mois que je ne réalise pas que tu deviens petit à petit un petit garçon…

Je me rends compte qu’en 10 mois, il s’en est passé des choses mais en même temps, je me dis que, pendant ces 10 derniers mois, je n’ai rien vu passer.

J’ai cette sensation de n’avoir vécu que la moitié des choses que j’aurai dû vivre avec toi, mon Zasticot, que j’ai dû louper des moments au passage.
Comment ces 10 derniers mois en ta présence ont-ils pu filer aussi vite?

Non mais honnêtement c’est quoi ce putin (je n’ai pas trouvé d’autre mot, pardonne-moi) de trou dans l’espace temporel??? Comment il a pu se passer autant de trucs sans que je ne m’en rende compte?
J’ai dormi ou quoi? 

Parce que bon, je vais t’avouer un truc…
De toute façon, tu l’apprendras forcément un jour de la bouche d’un de tes oncles ou tantes…
En 10 mois, je suis passée des soirées impromptues, des murges et autres folies de jeunesse (au passage, je t’interdis de boire et fumer), des sorties dans les pubs et autres rhumeries,  (bon très exactement 19 mois si tu comptes bien, parce que tu penses bien que je ne me suis pas saoulée en t’attendant hein!) à des week-end pépères en famille, à te câliner, à jouer avec toi des heures ou encore à te chanter des chansons débiles pour te faire rire aux éclats (d’ailleurs, au passage, si un jour tu pouvais m’expliquer ces éclats de rire, je chante faux ou quoi?).

Tu m’as appris à me responsabiliser, à devenir presque mature mais pas trop quand même, à prendre confiance en moi et à assumer mes actes sans faire attention à ce que les autres peuvent bien dire.
Tu m’as appris, bien malgré toi, à devenir adulte, tu m’as appris à me ronger les sangs pour toi au moindre éternuement, au moindre sursaut, au moindre pleurs… Ce n’est pas toujours facile, crois-moi, mais j’aime ça! J’aime penser à toi 24h/24 en oubliant tout le reste, j’aime me rendre compte qu’il n’y a pas une minute sans que je pense à toi, à ce que tu peux bien être en train de faire, à ce qu’on va faire ces prochains jours… Bref, je m’égare…

Assez parlé de moi car, toi aussi, tu sais, tu as bien changé…
En 10 mois, tu es passé d’un tout petit bébé discret et dormeur à un petit bonhomme enjoué, quelque fois bien agité et tellement heureux de vivre.

Je n’ai même pas eu le temps de dire « qu’est-ce qu’il change! »  qu’à 4 mois tu riais aux éclats, qu’à 6 tu tenais assis, qu’à 7 tu rampais et nous interpellais « papa! » « maman! » (même si tes premiers mots, en réalité, ont été « tata » et « caca »…), qu’à 8 tu nous sortais 6 dents et applaudissait, qu’à 9 tu te tenais debout et faisait coucou, et qu’aujourd’hui, au moment où je t’écris, tu me fais de grands sourires montrant tes jolies dents du bonheur tout en faisant tes premiers pas en t’aidant d’une chaise. 

Je regarde l’heure, et je me dis qu’il y a 10 mois, minute pour minute, je patientais en salle de réveil, attendant de te retrouver ton papa et toi, pour commencer notre vie à 3…
Je tentais de m’imaginer, de me projeter, de me dire que nous allions faire un tas de choses ensemble…
10 mois, plus tard je me rends compte, que tout ce que j’avais imaginé dans cette salle, où je me sentais bien seule sans toi, n’était rien à côté de ce que l’on vit depuis ces 10 derniers mois!

Je regarde l’heure, et je me dis que dans 2 mois, jour pour jour, tu auras 1 an et que je n’aurai rien vu passer… Mais, et ça il n’y a pas de doutes, ça aura été la plus belle année de ma vie!

Tu as illuminé ma vie, tu m’as fait le plus beau cadeau du monde :  tu as fait de moi une maman. 
Tu m’as montrée que je suis une MAMAN qui déchire, à sa façon,une maman qui assume ses choix, une maman louve qui te protégera toujours et une maman doudou qui t’aimera toujours un peu plus chaque jour.

Alors, si je peux te demander une chose, une toute petite chose…
Rien qu’une seule…
Ne grandis pas trop vite, s’il te plaît!

PicsArt_1392755027341

Ta Maman qui t’aime

Publicités

11 commentaires sur « Lettre ouverte à mon Zarico, mon grand bonhomme de 10 mois… »

    1. Merci 🙂

      Tout se passe comme tu me l’avais dit : ça file affreusement vite! J’aimerais tellement mettre tout en pause et profiter un peu plus de chaque instant!

  1. C est exactement ce que je vis avec mon petit bb de 7 mois sauf que moi il ne tient pas assis ni rampe mais fait des roulés boulés!!! Et il a 5 dents depuis aujourd hui ! 😊le temps passe trop vite !

  2. Quelle jolie lettre pour petit Zarico! C’est si beau, l’amour d’une maman pour son enfant! Ma fille a eu 15 mois le 18, moi non plus je ne vois pas les mois défiler. Mais même s’ils grandissent bien trop vite, ils resteront toujours nos petits bébés 😉

  3. Joli message… très émouvant! Je trouve que ça passe de plus en plus vite, mon troisième bonhomme a déjà 5 mois… c’est encore pire que pour les ainés!

    1. Il paraît que plus on vieillit plus ça passe vite, et ça je me rends bien compte que c’est vrai, surtout depuis que Zarico est parmi nous! Il paraît aussi qu’au fur et à mesure des enfants que l’on a le temps passe davantage… Je ne peux donc que te croire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s