Publié dans Humeurs

Les Jesaistout

Il existe une espèce nuisible, les Jesaistout.
Les Jesaistout sont partout. Ils se cachent à chaque coin de rue, dans chaque salle d’attente, ou même encore, dans chaque transport en commun. Il arrive même qu’un Jesaistout se glisse dans votre propre famille sans crier gare…

C’est une espèce sournoise car, sous son apparence humaine, le Jesaistout semble gentil, attentionné et même plein de bonnes intentions. Cependant sa vraie nature revient vite au galop. Pas besoin d’attendre la pleine lune ou que la planète Terre soit alignée avec Saturne ou Jupiter… Non non! Il lui suffit juste qu’un petit Zarico pointe le bout de son nez pour qu’il se montre!

Les Jesaistout connaissent mieux ton enfant que toi, sous prétexte qu’ils ont eu eux-même des enfants, ou non d’ailleurs! Ils savent mieux que toi ce qui est bon pour lui. Il arrive même à savoir ce que ton bébé a, car oui, un Jesaistout a le décodeur nourrisson!

Ils sont très fort ces Jesaistout… Mais Mon Dieu, qu’ils sont fatigants!!!! Il n’y a rien de plus énervant quand ton enfant pleure parce qu’il a tout simplement faim et qu’on te sort des grands coups de « Ah! Les Coliques… Mon Alfred, il en a fait, c’est vraiment la galère! Alors, le mieux c’est de…. ».
Ca encore, c’est gentillé, ça fait sourire même à force, ça tape sur le système…

En repas de famille, un Jesaitout m’a dit une fois que je tenais mal mon Zarico, que ce n’était pas comme ça qu’on faisait faire son rot à un nourrisson, que ce n’était pas comme ça qu’on changeait les fesses de son bébé, qu’à son époque à lui on ne faisait pas comme ça!  Celui-là, c’était un Jesaistout coriace… Ce sont les pires! Une seule façon de les calmer dans leur frénésie de conseils des années 40 : leur claquer le bec!
Une fois la chose faite, le Jesaistout se vexe. Le Jesaitout est très orgueilleux et n’aime pas qu’on lui dise que l’on sait comment s’occuper de son bébé, que chaque bébé est différent et que les choses évoluent!

Le Jesaistout aime également te donner des conseils d’éducation, mais quand tu vois sa progéniture, et bien tu sais de suite qu’il ne faut pas l’écouter! Là encore, tu entends des choses assez corsées. Le dernier conseil en date était que je faisais trop de câlins à mon Zarico, qu’on lui cédait tout -je rappelle qu’il n’a que deux mois- et que j’allais certainement finir par en faire un assisté, un fils à maman. Quand j’entends des choses comme ça, moi aussi je me transforme en animal. Je sors mes griffes, et là, attention aux dégâts! Faut pas trop la chauffer non plus la Mumcha!

Ca lui arrive d’en sortir des belles au Jesaistout. Comme par exemple la fois où Zarico suçonnait mon tee-shirt, il aime faire ça depuis sa naissance, le Jesaistout en question m’a dit qu’il faisait sûrement ses dents… A à peine deux mois, c’est même sûr… Si c’est ça, une chose est certaine dans ce cas, il a du mal à me les sortir ses dents… On a même entendu qu’on pouvait lui mettre une cuillère à soupe de farine dans son lait vu que c’était un gros mangeur, ou encore qu’on pouvait lui faire boire de l’eau avec du sucre pour le caler entre les repas… Le Jesaistout ne comprend pas qu’en matière de puériculture, ça évolue… Il est très borné et n’en fait qu’à sa tête! Tu peux lui explique par A+B que ce n’est pas bon pour les Zaricos, il en décidé autrement car « à son époque » on faisait comme ça… Le Jesaistout est borné, et quand on le contredit, il hausse les épaules en levant les yeux au ciel, c’est d’ailleurs souvent à ça qu’on reconnaît les plus atteints d’entre eux!

J’en ai des anecdotes sur eux, et à mon avis ce n’est pas fini! Je ne sais pas si vous en avez fait l’expérience, certainement que si car je ne pense pas qu’ils soient tous concentrés en Normandie, ou alors il faut me le dire et je déménage de suite! Si c’est aussi votre cas, n’hésitez pas à commenter pour partager vos expériences avec les Jesaistout!

Tout ça pour dire que quand on devient parent, on en entend des vertes et des pas mures, on prend ce que  l’on veut, ce qui nous paraît être bien pour snos Zaricos et ce qui peut nous permettre d’avancer dans notre quête du meilleur parent (du monde). Mais il faut aussi en jeter pas mal, voir la majorité, et il ne faut pas hésiter à le faire savoir, car une fois lancé, le Jesaistout ne s’arrêtera plus!

Il faut faire à sa sauce, vous seuls savez ce qui est/sera bon pour votre progéniture! Une fois que l’on a compris ça, le meilleur reste à venir!

Publicités

11 commentaires sur « Les Jesaistout »

  1. Avoir un bébé en fait, c’est un très bon moyen de te mettre à « détester » certains membres de ta famille… Y’en a certains que j’ai même plus envie de voir tellement je sais par avance que leurs remarques/commentaires vont m’agacer. Dingue…!

    1. Je ne te le fais pas dire, je ressens exactement la même chose! Il y en a que j’appréhende de revoir tellement je sais qu’ils vont me saouler! Et garder son self control dans ces cas là relève du miracle!

  2. Les « Jesaistout »….toute une histoire 😉 Ton article résume parfaitement la triste réalité des choses.
    Et je te rassure (quoi que ça n’aurait peut-être pas été un mal 😉 ), ils ne sont pas concentrés en Normandie….et ils pullulent à une vitesse…!!! Il y aura toujours des gens qui sauront mieux que toi ce qui est bon, ou pas, pour ton enfant, et qui, curieusement, connaîtront ton ptit bout 100 fois mieux que toi. Incroyable. Quand ce sont des gens que tu ne connais pas tu peux plus facilement les remettre à leur place, mais quand c’est la famille, c’est un peu plus compliqué.

    1. C’est tout à fait ça, quand ce sont des Jesaistout sauvages il est facile de les rembarrer mais quand ce sont des proches, là, c’est plus compliqué! Après tout dépend si ils vont loin ou si ils restent soft! Il y a des fois où je ne peux pas me retenir!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s