Publié dans Tests

Tests n°1 : Echarpe VS. Manduca

Si il y a bien quelque chose que j’adore c’est avoir mon Zarico à portée de main et vice-versa! Du coup pas toujours pratique de faire la parfaite mère au foyer quand on a bébé qui pleure parce qu’il veut être avec sa maman! Et vu qu’il ne marche pas encore, le mieux est encore de l’avoir sur moi tout en ayant les mains libres!

Enceinte, vu que j’avais le temps, j’ai pas mal farfouiné sur le net pour trouver quel type de portage me conviendrait et surtout répondrait à mes attentes. L’écharpe semblait sortir du lot.
Là, encore, il y avait du travail de recherches car des écharpes, il y en a autant que M’sieur Stache a de poils!

Il y a différentes matières avec tout d’abord les écharpes tissées, le plus souvent 100% coton.  Elles permettent de faire des nouages avec une seule  ou plusieurs couche(s) de tissu sur le bébé et permettent de porter dès la naissance jusqu’à environ 3 ans (soit environ 15/20 kg).
On trouve également des écharpes en mailles tricotées contenant de l’élasthanne souvent appelées écharpes souples ou stretchs. Certaines de ces écharpes tricotées contiennent un peu d’élasthanne. Ce qui leurs confère généralement une élasticité supplémentaire et permet un meilleur maintien. Elles conviennent particulièrement aux bébés prématurés et nouveaux-nés pour le portage des premiers mois. Mais apparemment sont bien moins adaptées aux enfants au-delà de 10kg car le tissu se déforme et devient inconfortable pour le porteur.
Et enfin, les écharpes en mailles tricotées qui sont 100% coton ou coton mélangé avec du bambou, du soja ou autre fibre naturelle, elles sont faites dans des tissus doux et très souples, tricotés en rond.

De là, il fallait prendre une décision!

On a décidé avec M’sieur Stache de partir sur une écharpe souple car elles nous paraissaient plus confortables, pour nous, comme pour bébé.

Incrédule, je me dirige donc vers le luxe de l’écharpe de portage : la JPMBB. Et là, c’est le drame! Loin d’être radine (mes proches vous dirons que je suis même un véritable fléau pour mon banquier) je tombe dénue devant le prix d’une malheureuse écharpe en coton et élasthanne!!! Un bout de tissu de 4,90m avoisinant les 70€?! C’est une blague?
Je repars donc à la chasse aux infos… Et j’ai bien fait! Après avoir erré sur différents forums, je me rends compte que pour qualité égale, voir même mieux pour certaines, il y a l’écharpe Simply Good chez Baby’r’Us à 39,99€ .

Cette écharpe, pour 30€ moins cher, offre les mêmes avantages! Elle est d’ailleurs numéro un des ventes aux Etats-Unis d’après plusieurs forumeuses (à confirmer). Il paraît qu’elle est moins épaisse que la JPMBB et donc fait moins souffrir l’enfant quand il fait chaud. Ca c’était sans compter sur mon Zarico moite!
Nous voilà donc avec notre super bout de tissu de 5m… On fait quoi avec ça? Ben oui parce qu’une fois que tu l’as, faut bien que tu apprennes à t’en servir jeune parent naïf!!! Là encore, tout est pensé. L’écharpe est livré avec un CD interactif qui apprend à faire le noeud de base et montre les différents modes de portage. Nous voilà donc en mode entraînement intensif avec M’sieur Stache devant notre télé muni d’un gros ours en peluche… Le ridicule ne tue pas!

Une fois bébé arrivé, il me tardait de rentrer à la maison et de la tester… Je stressais un peu à l’avance parce qu’il faut se le dire, un nounours ce n’est pas un bébé. Vais-je arriver à le mettre dans l’écharpe sans lui faire mal? Va-t-il arriver à respirer?
Un peu fébrile mais pleine de courage je parviens à le mettre dans l’écharpe. Enfin de compte plus de peurs que de mal. C’est assez intuitif en fait, et il faut dire que l’on choppe vite le coup pour s’occuper de son bambin (ah! Le bon vieil instinct animal!).

2013-04-27 15.06.19

Les premières semaines ont été superbes! Zarico appréciait d’être dans l’écharpe et ça me permettait de faire le ménage, la vaisselle ou encore de partir en vadrouille dans le quartier sans être obligée de dégainer le landau (3ème étage sans ascenseur). Je pouvais vaquer à mes occupations dans l’appartement en mode maman kangourou! Nous appréciions autant l’un que l’autre ses instants privilégiés!
Oui mais voilà, au fur et à mesure, mon Zarico s’est mis à râler! Comme dirait PapyBen « il a trop chaud c’t’enfant! ». On a donc commencé à enlever des couches, le mettre en tee-shirt et body, puis uniquement en body… Mais rien n’y faisait…
Ajoutez à cela, que ma vilaine scoliose et tout simplement mon vieux dos d’ancienne danseuse classique me faisait atrocement souffrir au bout d’un certain temps, il a fallu trouver une autre solution!

Je me suis donc remise en quête du Graal. Il me fallait un mode de portage adapté à mon petit Poite-Moite préféré et à mon dos!
J’avais déjà mon idée, je voulais un porte bébé, mais pas n’importe lequel, un qui respecte la physiologie de mon Z. J’avais entendu parlé de l’Ergobaby, du Manduca et du Mei Taï. Le Mei Taï a vite été évincé car là encore, tout comme l’écharpe, il y avait du nouage, et franchement : la flemme!
Restaient donc l’Ergobaby et le Manduca. Là encore, j’ai lu les différents avis sur le net, et le Manduca ressortait largement vainqueur. Après tout dépend de ce que l’on recherche! L’Ergobaby semble peu adapté aux bébés de moins de 6 mois malgré le réducteur et le portage se stoppe assez rapidement car peu adapté aux enfants.

Du coup, c’est décidé nous partons sur un Manduca! Alors là encore les prix sont parfois assez impressionnants : on les trouve à 120€ sur la plus part des sites français. J’ai alors décidé d’aller fouiller, à la source, sur les sites allemands, et là j’en ai trouvé un à 80€, frais de port offert!

Le Manduca c’est quoi? Un porte bébé physiologique qui permet de porter l’enfant de 3,5 à 20kg en position « M ». Cette position est recommandée par les physiothérapeutes et orthopédistes. Il offre trois positions de portage : ventral avec bretelles croisées ou non dans le dos, dorsal à partir de 8kg, et sur le côté à partir de 6kg.
Une fois reçu, je décide de le tester en allant au marché! Et bien… Je suis ravie! Zarico s’y sent très bien, je n’ai absolument pas mal au dos! Nous avons fait une bonne ballade d’une bonne heure et demi et pas un poils de chouin-chouin de la part de mon fils!

417268_449819308392176_1175703798_n

Je le recommande vraiment! Il est très léger et la qualité du tissu est remarquable. Il est en  fibres naturelles telles que le chanvre ou le coton biologique. La couleur est très jolie (bleu pétrole) et il se glisse partout notamment dans le sac à langer ou sac à main (j’ai un grand sac à main). Il est très agréable grâce à sa ceinture ventrale et à ses bretelles rembourrées qui permettent un soutien maximal. Le poids du bébé est très bien réparti et je ne sens pas les 6kg de mon Zarico! Une fois que bébé est endormi et si on ne veut pas que sa tête ballotte, il n’y a qu’à dézipper le dossier, ainsi  elle est parfaitement tenue. On sent que tout est pensé, et ça, ça fait plaisir! Pas besoin d’avoir fait l’ENA pour porter son bébé!
Le seul point négatif serait toutes les sangles de serrages, qui, quand on est petit, sont tirées à fond et du coup ça pendouille, mais ça vous me direz, je n’avais qu’à manger de la soupe!
Il est assez intuitif, j’ai réussi à le mettre seule dès la deuxième utilisation, les clips sont tous à portée de main, même celle de sécurité pour les bretelles qui se trouve dans le dos à peu près au même niveau  que les agrafes du soutien gorge. Le mode d’emploi est très clair et on apprend très vite à le régler seul. Une fois le Manduca dompté, pour moi ça a pris deux utilisation, c’est un réel plaisir!
Le tout est de chopper le coup pour bien positionner bébé. Pour cela, il faut toujours mettre les fesses de votre bébé bien au fond du porte-bébé et veiller à ce qu’il n’y ait pas d’espace entre ses fesses et le tissu.  A ce moment là on est sûr que Bout d’Chou se trouve bien dans la position en « M ». Il faut donc bien détendre les bretelles et le tissu avant de mettre l’enfant contre soi. On peut ramener ensuite le Manduca contre le bébé et enfiler les bretelles. A ce moment là, on saisit tout doucement sous ses genoux et on fléchit légèrement ses jambes!

Petit tuto pour apprendre à mettre le Manduca correctement par ici!!!

[Certains diront qu’il n’est pas adapté aux tout petits (on lit de tout et de rien : dès la naissance, dès 3 mois, dès 6 mois…), mais Zarico y trouve son bonheur donc c’est le principal! De toute façon, on trouve toujours des gens qui ont besoin de donner leur avis et se veulent maîtres de la physiologie et/ou de la psychologie du bébé même si ce ne sont pas des professionnels (ça c’est encore une autre histoire!).
M’enfin je pense que c’est aussi à l’appréciation des parents! Il faut aussi dire que le Manduca a été crée par nos amis les Allemands avec des professionnels qui sont à la pointe du portage physiologique (c’est dans ce pays qu’ils ont mis notamment au point les écharpes de portage que nous connaissons aujourd’hui style JPMBB). Je pense donc que l’on peut faire confiance à la marque qui précise que l’on peut l’utiliser dès la naissance, ceci n’est que mon avis bien sûr!]

Vous l’aurez compris, j’ai adopté le Manduca, je l’ai encore utilisé ce matin pour aller voir Mme Nunette (notre médecin) pour les vaccins de mon fiston et il a grandement apprécié la balade apaisante après les piquouses! Par contre, pour le moment je n’ai forcément pu tester que la position ventrale avec bretelles non croisées dans le dos. Je pense tester cette dernière très prochainement car à mon avis elle permet encore un meilleur soutien pour mon dos!

Nous verrons dans le temps si je continue ma love story avec mon porte bébé ou si je romps avec lui de manière lâche et définitive!

Publicités

9 commentaires sur « Tests n°1 : Echarpe VS. Manduca »

  1. Bonjour! J’ai une crevette de 10 mois et un manduca….je porte devant en croisé dans le dos, c’est beaucoup plus conforatble quand on est pas très grande et ça permet de passer en 2 temps 3 mouvements sur la hanche quand bébé veux regarder ce qui se passe devant! Je porte aussi dans le dos et c’est très confortable! Bon portage!

    1. Merci beaucoup pour ce témoignage! Je vais tenter cette semaine le croisé dans le dos! Je vous dirai ça mais effectivement ça a l’air plus simple pour le passer sur la hanche, même si pour l’instant je le porterai pas de côté!

  2. J’ai commandé un manduca du coup… Surtout pour mon Chéri en fait, moi je kiffe toujours autant l’écharpe ! Mais je n’ai pas eu de problème de « bébé moite ». On verra cet été, ça peut venir…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s